Espoir RIC 2022 – Mouvement politique pour l’élection présidentielle, afin d’instaurer le RIC et une vraie démocratie

E.S.PO.I.R. RIC – 2022

Ensemble pour la Souveraineté POpulaire par l’Initiative Référendaire

Pour que le peuple
prenne en main son destin !

AVEC CLARA EGGER
professeure assistante en relations internationales

Soutenez et Suivez l’avancée de notre espoir
pour une démocratie en 2022

Chers concitoyennes et concitoyens,

Nous avons le plaisir de vous présenter notre stratégie visant – par votre soutien – à utiliser la prochaine élection présidentielle pour faire progresser la cause de la démocratie directe en France en propulsant le RIC (Référendum d’Initiative Citoyenne) au premier plan de la campagne. Nous voulions faire émerger une candidature qui portera un projet unique : donner aux citoyens le dernier mot sur les décisions qui les concernent.
Clara Egger a accepté de relever le défi. 

Notre candidate à l’élection présidentielle 2022

Clara Egger est une jeune mère de famille née en 1988, professeure assistante en relations internationales à l’université de Groningen (Pays-Bas). Elle a co-écrit avec Raul Magni-Berton (professeur de Sciences politiques à Grenoble) le livre RIC : le référendum d’initiative citoyenne expliqué à tous (Editions FYP 2019) qui synthétise les résultats de leurs recherches sur le RIC dans le monde entier et présente des propositions de réformes institutionnelles pour la France, en commençant par le RIC constitutionnel.

Le programme présidentiel de Clara Egger

Le programme est bâti autour de deux engagements…

1.

Le Référendum d’initiative citoyenne (RIC)
pour une démocratie plus directe

Dès son entrée, la nouvelle présidente lancera un référendum – sur le fondement de l’article 11 – visant à faire adopter une modification de l’article 89 de la Constitution permettant d’élargir aux citoyens l’initiative des futures révisions constitutionnelles et de faire du peuple le seul décideur en matière de réforme constitutionnelle.

Cette mesure est à notre avis la réponse fondamentale aux crises majeures que nous traversons. Elle placera les institutions de la Cinquième République sous la tutelle et le contrôle directs des citoyens. Aucun autre garant ne serait plus légitime ni plus motivé à ce que ces institutions servent le bien commun plutôt que l’intérêt de tel ou tel élu, groupe d’intérêt ou de pression.

2.

Une Présidente pour tous, contre l’oligarchie et les lobbies

Clara Egger s’engage à être une présidente au-dessus des partis. C’est pourquoi elle ne se positionne sur l’échiquier politique ni à droite, ni au centre, ni à gauche. En tant que candidate à la fonction présidentielle, elle ne rejette aucun de ses concitoyens ni aucune de leurs opinions. Au contraire, elle croit fermement que chacun doit pouvoir défendre ce en quoi il croit et en appeler à l’arbitrage de ses concitoyens s’il l’estime nécessaire. Ce principe est la clef qui fera de notre pays une vraie démocratie.

Sa présidence se présente donc comme…

Une garantie du travail indépendant du gouvernement, sous le contrôle du Parlement et de l’ensemble des citoyens. Elle sauvegardera également la libre administration des communes et des autres collectivités locales, qui mèneront alors leur politique sous le contrôle des seuls citoyens et sans ingérence des instances centrales. Clara Egger permettra à nos institutions de retrouver un fonctionnement équilibré.

Un projet de réforme institutionnelle : Clara Egger n’a pas de programme de gouvernement. Dès lors, la ligne politique du prochain quinquennat sera déterminée par la majorité issue des prochaines élections législatives sur laquelle s’appuiera le futur gouvernement, sous le contrôle des citoyens devenus enfin souverains, à tous les échelons territoriaux.

Le référendum organisé par Clara Egger permettra donc dès 2022 d’apaiser le climat social, les citoyens n’ayant plus pour unique recours – pour s’opposer aux réformes qu’ils contestent ou faire valoir leur options de société – qu’à des grèves (coûteuses à la fois pour les grévistes et l’économie du pays) ou des manifestations (périlleuses à la fois pour les manifestants et les forces de police chargées de les encadrer). Il leur suffira d’initier un référendum comme cela se pratique depuis plus d’un siècle en Suisse, un pays réputé pour sa stabilité, son inclusivité politique et sa prospérité économique. Un sondage IFOP publié en avril 2017 montre d’ailleurs que le RIC répond aux aspirations de 83 % des Français.

Pour espérer porter cette réforme démocratique majeure, Clara Egger doit d’abord obtenir au moins 500 parrainages de maires.

Boycottons les partis et non pas les élections ! Rejoignez-nous !

    Quelle que soit l’issue de notre action…

    Que nous arrivions aux 500 parrainages ou pas, que notre candidate parvienne au second tour ou pas…  notre investissement ne sera pas vain car la cause que nous défendons aura progressé dans l’opinion publique. Nous serons plus forts, plus unis et le moment venu, ensemble, nous transformerons notre pays en une démocratie exemplaire.

    En espérant pouvoir compter sur votre engagement à nos côtés, nous vous prions d’agréer nos sincères salutations citoyennes.

    L’équipe de campagne de Clara Egger

    Appel à volontaire

    Nous avons besoin de toutes les énergies et idées pour mettre le RIC au centre de la campagne des présidentielles de 2022 !

      Vous êtes volontaire pour...*

      3 + 7 =

      Communiqués & Articles

        En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

        Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

        Fermer