Clara Egger Quartier Jaune QG tract

Découvrez notre nouveau livre : Pour que voter serve ENFIN – Manifeste pour une transition démocratique

RIC gilets jaunes : ce qu’il faut savoir !

10 Août 2022

« RIC gilets jaunes » est une association de mots qui surprend rarement. Le mouvement des gilets jaunes a contribué de manière déterminante à faire connaître le « RIC » en France. Mais qu’est-ce exactement que ce « RIC » des gilets jaunes ? Pourquoi cette revendication ? Comment les gilets jaunes en sont-ils venus à vouloir le RIC ? Comment la classe politique au pouvoir a-t-elle réagi à cette demande ? Voici quelques-unes des questions auxquelles nous répondons dans cet article. Découvrez-donc maintenant l’essentiel à savoir sur le RIC des gilets jaunes !

Sommaire

Le contenu va ici

Qu’est-ce que le RIC des gilets jaunes ? 🤔

Dans « RIC des gilets jaunes » l’acronyme « RIC » signifie Référendum d’Initiative Citoyenne. Le principe de base du RIC est simple et peut se résumer à deux idées :

  1. permettre à un groupe suffisamment grand de citoyens ordinaires de proposer, de modifier ou de supprimer une loi (c’est l’initiative citoyenne) ;
  2. donner la possibilité à tous les électeurs de se prononcer par référendum sur la proposition de loi du groupe précédent.

Pour fixer les idées, prenons un exemple : vous avez en tête une idée très précise de à quel âge vous pensez juste que vos concitoyens puissent partir en retraite. À partir de là, si vous disposez d’un « droit au RIC » comme le souhaitent les gilets jaunes, voici les grandes lignes de la démarche qui s’ouvre à vous :

  1. Vous écrivez votre proposition ;
  2. vous allez récolter du soutien via collecte de signatures (comme une pétition) ;
  3. si vous obtenez assez de soutiens, un référendum est organisé et l’ensemble de vos concitoyens peuvent se prononcer sur votre proposition.

Le RIC des gilets jaunes est un outil de démocratie directe qui existe dans une trentaine de pays dans le monde. Le RIC se décline selon plusieurs variantes qui n’ont pas toutes le même intérêt ni la même puissance démocratique. Par exemple, le RIC que les gilets jaunes veulent par-dessus tout s’appelle le RIC constituant.

RIC gilets jaunes : pourquoi ? 🤨

Le RIC des gilets jaunes est un marqueur direct de la volonté d’une partie de la population française de voir évoluer ses institutions politiques. Pourquoi ? Probablement parce que le niveau de satisfaction des Français vis-à-vis de leur démocratie compte parmi les plus bas des pays européens [1]. (Et ceci, sans compter la Suisse pour laquelle ce niveau de satisfaction est le plus élevé du monde. [2]). Cette supposition est très plausible : la démocratie française a en effet été récemment considérée comme étant une démocratie défaillante par des observateurs internationaux.

Comment les gilets jaunes en sont venus à exiger le RIC ? 📣

Novembre 2018 : les gilets jaunes contestant initialement une mesure de politique fiscale formulent d’autres revendications politiques. Parmi ces revendications se trouvent alors le RIC, pour l’instant plutôt à la marge.

Mais voici qu’un gilet jaune de la région de Vienne, Daniel Fernandes, décide de pousser le RIC sur le devant de la scène. Il invite alors à une conférence plusieurs figures militant pour plus de démocratie en France et disposant d’une certaine renommée : Étienne Chouard, le youtubeur Demos Kratos, l’activiste français historique du RIC Yvan Bachaud, et Léo Girod. Il convie également des gilets jaunes notables de l’époque comme Maxime Nicolle. Cette conférence filmée fera plus de 350 000 vues sur Youtube et enclenchera la propagation virale de la revendication du RIC sur les ronds-points. [3]

Le RIC devient alors la revendication centrale du mouvement des gilets jaunes, d’abord dans les manifestations, puis par la suite dans les médias. [3]

Quelle a été la réponse des politiques au pouvoir ? 🎤

Globalement, les politiques au pouvoir se sont montrés défavorables au RIC, avec par exemple :

  • Emmanuel Macron, le Président de la République, par peur que le RIC tue la démocratie représentative ;
  • Edouard Philippe, le Premier ministre, sans raisons explicites à notre connaissance ;
  • Gérard Larger, le Président du Sénat, sans motifs clairs identifiables également ;
  • Richard Ferrand, le Président de l’Assemblée nationale, par peur que le RIC ne soit qu’un outil aux mains des lobbys.

D’un côté, les motifs invoqués en défaveur du RIC sont étonnants :

  • le RIC non seulement ne tue pas la démocratie représentative mais la renforce en permettant un meilleur contrôle de l’action des représentants [4] ;
  • le RIC (en particulier le RIC constituant) diminue considérablement le pouvoir des lobbys [4].

D’un autre côté, cette réponse quasi unanime des politiques aux commandes n’a rien de surprenant. En effet, donner plus de pouvoir politique aux citoyens ordinaires a toujours été difficile pour la classe au pouvoir. Comme le disent bien les politistes Clara Egger et Raùl Magni-Berton : « Distribuer des droits politiques est plus coûteux pour ceux qui ont le pouvoir que de distribuer de l’argent. […] Ce ne sont pas les représentants qui perdent de l’argent quand ils en distribuent. En revanche, tout pouvoir cédé est définitivement perdu. » [4]

RIC gilets jaunes : qu’en est-il aujourd’hui ? 🌄

Aujourd’hui, le RIC, en particulier le RIC constituant, est devenu la revendication principale du mouvement des gilets jaunes. Et même si ce mouvement n’a plus l’ampleur et la force de ses débuts, d’autres se sont emparés du RIC pour en faire leur première revendication. C’est le cas du mouvement Espoir RIC 2022, dont le RIC constituant est l’unique aspiration politique.

ric gilets jaunes iconographie de synthèse de l'article

📕 Références 📕

[1] (en) Richard Wike, Jacob Poushter, Laura Silver, Kat Devlin, Janell, Fetterolf, Alexandra Castillo, Christine Huang, Democratic Satisfaction dans European Public Opinion Three Decades After The Fall Of Communism, 14 octobre 2019 (dernier accès le 8 août 2022).

[2] (en) Claude Longchamp, The chance to participate in politics is the key to happiness, swissinfo.ch, 12 mars 2020 (dernier accès le 8 août 2022).

[3] Clara Egger, Pour que voter serve enfin : manifeste pour une transition démocratique, Talma Studio, 2022, 96p.

[4] Clara Egger, Raùl Magni-Berton, Le RIC expliqué à tous : voyage au cœur de la démocratie directe, FYP éditions, 2019, 192p.

Partagez pour faire passer le message

         

S’abonner à nos infos

Pour recevoir toutes les nouvelles de la campagne pour le RIC Constituant et soutenir l’espoir d’un progrès démocratique en 2022.

En utilisant ce formulaire, j’accepte la politique de confidentialité d’Espoir RIC 2022 et la réception occasionnelle de mails importants. Mes données personnelles ne seront jamais transférées à des tiers.