Zoom sur la politique extérieure

10 Mai 21

Le RIC Constituant peut-il résoudre les problématiques relatives à la politique extérieure ?

Quelle est la crédibilité d’un pays qui sort de l’Otan puis y entre à nouveau quelques décennies plus tard ? Qui signe des accords de coopération nucléaire avec la Libye avant de lui déclarer la guerre quatre ans plus tard ? Qui intervient militairement au Mali, mais pas au Rwandae ? En matière de politique extérieure, notre crédibilité dépend de la stabilité et de la lisibilité de nos engagements. Ces atouts ne s’acquièrent qu’en privant des présidents en quête de gloire ou des groupes d’intérêts en quête de profit de la capacité de décider seuls. Des politiques extérieures crédibles reposent sur le fait de confier la conduite de la nation à l’étranger à une majorité de citoyens. Elles seront ainsi plus stables, car les majorités changent lentement, et plus lisibles par les partenaires internationaux, parce que les décisions seront prises à la suite d’une procédure lente et transparente. C’est pour cette raison que la Suisse – qui bénéficie du RIC Constituant – est un interlocuteur privilégié dans les négociations internationales. Malgré sa petite taille, elle est devenue un acteur influent des équilibres internationaux grâce à sa crédibilité. Pour restaurer la crédibilité internationale de la France, nous nous engageons à instaurer le RIC Constituant.

Articles suivants

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer